Articles

Affichage des articles du juin, 2016

Question de point de vue

Image
J'ai commencé très tôt à lire de la romance, vers l'âge de 14 ans.  Tombée dans la marmite sucrée depuis l'adolescence, je n'ai jamais vraiment cessé par la suite, alternant avec le policier, le thriller gore, la littérature générale ou le fantastique, mais la romance est restée mon domaine de prédilection (80%). ^^ Hum, n'essayez pas de deviner mon grand âge, je suis un vieux de la vieille ! lol J'ai donc un peu suivi au cours des années, les "changements" en matière de genres à la mode (historique, fantastique, contemporain), de couvertures (des plus scabreuses aux plus sobres), etc. Dans ce billet, je vais m'intéresser plus particulièrement à l'évolution de la narration.  
Au début de mes lectures, quand j'étais une jeune fille en fleurs (bon, maintenant je suis une rose un peu flétrie ! mdr), les romances étaient écrites, à une écrasante majorité, à la troisième personne du singulier, d'un point de vue complètement extérieur. C…

Le choix du titre

Image
La semaine dernière, je vous expliquais comment je choisissais les prénoms et noms de mes personnages de fiction. Dans mon billet d'aujourd'hui, je vais vous révéler ma façon de nommer mes livres. Au même titre (oh le jeu de mots facile ! ^^) que le patronyme, le titre d'un livre lui donne une identité propre. Pas comme dans l'exemple ci-dessus bien sûr, bien que ce soit incontestablement original ! ha ha   
Contrairement au prénom que je pioche allègrement sur les très nombreux sites Internet, pour le titre, c'est une autre paire de manches. Il me faut un peu plus cogiter. A moins bien sûr que je ne décide de prendre un raccourci bien pratique et de nommer mon livre du nom du héros ou de l'héroïne. Hé hé Comment faire d'une pierre deux coups ? ;-) Mais je ne l'ai encore jamais fait. Et je n'ai pas non plus cherché s'il existait sur la toile des générateurs de titres, c'est-à-dire que si un auteur en manque d'inspiration rentrait plusie…