mardi 7 juin 2016

Le choix du titre




La semaine dernière, je vous expliquais comment je choisissais les prénoms et noms de mes personnages de fiction. Dans mon billet d'aujourd'hui, je vais vous révéler ma façon de nommer mes livres. Au même titre (oh le jeu de mots facile ! ^^) que le patronyme, le titre d'un livre lui donne une identité propre. Pas comme dans l'exemple ci-dessus bien sûr, bien que ce soit incontestablement original ! ha ha   

Contrairement au prénom que je pioche allègrement sur les très nombreux sites Internet, pour le titre, c'est une autre paire de manches. Il me faut un peu plus cogiter. A moins bien sûr que je ne décide de prendre un raccourci bien pratique et de nommer mon livre du nom du héros ou de l'héroïne. Hé hé Comment faire d'une pierre deux coups ? ;-) Mais je ne l'ai encore jamais fait. Et je n'ai pas non plus cherché s'il existait sur la toile des générateurs de titres, c'est-à-dire que si un auteur en manque d'inspiration rentrait plusieurs mots-clés tirés de son livre, est-ce que la bécane lui sortirait de son chapeau un titre digne de ce nom ? Avis aux concepteurs de sites ! lol

Je ne vous apprendrais rien en affirmant qu'un titre, de même que la couverture du livre, est l'un des premiers contacts visuels avec les lecteurs. Il faut donc qu'il soit accrocheur, assez voyant, facile à retenir et aussi "parlant" mais pas trop, pour leur donner envie de découvrir plus avant l'ouvrage. Et bien sûr qu'il ait un rapport avec votre histoire. Élémentaire, mon cher Watson ! ;-) A quel moment estampiller votre livre ? Certains auteurs ne se préoccupent du titre qu'après avoir achevé le livre. Dans mon cas de psycho-rigide patentée, je choisis les titres très tôt, parfois avant même d'avoir commencé à écrire l'histoire. J'aime savoir dans quelle direction je navigue. Et puis, sinon comment annoncerais-je mes futures parutions, hein ? mdr Généralement, j'ai déjà à peu près le déroulé de l'histoire dans ma petite tête, il me suffit juste de trouver le meilleur angle d'attaque.

Perso, comme pour les prénoms, j'ai une préférence pour les titres courts. D'ailleurs, si je pouvais ne coller qu'un simple mot sur chacune de mes couvertures, cela m'arrangerait bien. ^^ Mais avouez que ce serait un tantinet monotone ! Comme je l'ai cité plus haut, la solution de facilité consiste à prendre le prénom d'un des héros (ex : "Shanna" de Kathleen Woodiwiss). Quoi que ce n'est plus trop à la mode d'intituler son livre de cette façon. Ah, j'aime aussi les titres avec le "et" au milieu, cela forme une association contraire qui pique la curiosité (ex : "Le loup et la colombe" de Kathleen Woodiwiss). Quoi que là aussi, je remarque que ce n'est plus très tendance. Mon conseil pour que votre livre cartonne ? Accolez le -moi à tous les verbes de votre vocabulaire (ex : "Dévoile-moi", "Regarde-moi""Exalte-moi" de Sylvia Day). Cela tombe bien puisque mon prochain livre s'appellera :  "Brûle-moi". :-P (Naaaan, ce n'est pas vrai.)

En gros, je suis assez contente de mes propres titres. Heureusement, me direz-vous ! lol Devinez lequel est mon préféré dans ma bibliographie ? "Détraqué" bien sûr ! ^^ Et celui que j'ai eu plus de mal à trouver, c'est "Contre toi". J'ai beaucoup tergiversé avant de me décider parce que sa programmation n'était pas prévue si tôt et que j'ai été prise au dépourvu. Rappelez-vous, je suis psycho-rigide ! o_O

@ bientôt pour un nouveau billet ! ;-)


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire