vendredi 20 novembre 2015

Extrait, Précommande et Jeu-concours "Laissées pour contes"


Pour une fois, je vais vous épargner l'hymne du livre car je trouve la chanson "Un jour, mon prince viendra" entonnée par la voix haut perchée de Blanche-Neige dans le dessin animé éponyme carrément insupportable ! C'est bien simple : elle me casse les oreilles. N'allez pas en déduire pour autant que je n'ai pas aimé le dessin animé. Au contraire ! Quand j'étais petite, j'aimais beaucoup les contes de fées que ce soit dans les livres ou à la télévision. Je pouvais me gaver pendant des heures des films d'animations de Disney, la machine à rêves par excellence. Et j'ai toujours été attirée par les adaptations de ces histoires merveilleuses par des acteurs en chair et en os. J'avais adoré le film "Il était une fois..." avec Amy Adams, Patrick Dempsey et James Marsden, mon chouchou. J'ai beau avoir grandi, j'aime toujours autant quand les histoires se terminent bien. Rahhhh C'est donc tout naturellement que mes goûts se sont portés vers la romance dans les livres, les films ou l'écriture. Je ne sais pas vous mais moi, une fin optimiste, ça me donne la patate ! lol

S'il y a bien un thème assez classique et prévisible en romance, c'est bien celui des contes de fées. Certaines me jetteront sûrement la pierre en disant que c'est trop fastoche d'écrire en ayant une trame prémâchée comme la dernière lettre qui resterait à trouver lors du jeu du pendu... Eh bien, détrompez-vous ! Même avec des éléments très familiers, il a fallu que je brode quelque chose de solide autour. Là où les contes merveilleux font intervenir des éléments surnaturels tels que la bonne fée avec sa baguette magique pour résoudre les problèmes, par exemple en transformant la citrouille en carrosse, eh bien dans mes nouvelles, c'était la réalité qui primait. Aucun élément féérique n'est venu à mon aide. Dommage...

Penchons-nous un peu sur le berceau de ces nouvelles. J'ai choisi de faire évoluer mes héroïnes dans le cadre du bureau. Toutes trois, amies, travaillent dans la même boîte, à des postes différents. Leurs histoires s'entremêlent sans toutefois se télescoper. Initialement, j'avais pensé à relater en un seul bloc les trois couples mais ce n'était pas gérable. On serait passé du coq à l'âne et j'avais peur d'égarer les lectrices. Je les ai donc scindées en trois parties qui se complètent... à merveille. Chacun de mes opus met sous les projecteurs un couple phare qui se retrouve ensuite dans les autres tomes en guest star. J'espère sincèrement que ces nouvelles avec leur touche d'humour, de drame et de sensualité sauront vous plaire.

Je vous laisse maintenant la primeur de découvrir un court extrait assez rigolo de la première nouvelle "Escarpin à son pied" ! La précommande est ICI si le recueil vous intéresse. ;-) Bonne lecture. On se retrouve plus bas pour jouer !


"Laissées pour contes" 2,99 € (5 Décembre 2015)





Novembre est THE mois des cadeaux, en tout cas chez moi ! lol C'est Noël avant l'heure. Après mes livres physiques, je vous propose d'acquérir un exemplaire de mon modeste e-book pour passer un agréable moment de lecture, en participant à un jeu-concours. Quelles en sont les modalités ? C'est simple, il va vous falloir répondre à une question. A vos claviers, prêt, partez ! Je récompenserai les dix premières personnes qui m'enverront les bonnes réponses à mon mail heloise.cordelles@gmail.com ou via le formulaire de contact. ;-) 


De quels contes de fées originaux sont tirées mes trois nouvelles ? 

1 - Escarpin à son pied
2 - Trop belle pour moi
3 - Ugly Heather 


Fastoche, non ? Je suis sûre que vous connaissez déjà les réponses. Le concours démarre le 20 pour s'achever le 30 Novembre à minuit heure française. Vous recevrez votre cadeau à la date officielle de sortie soit le 05 Décembre 2015.

Bonne chance  et @ la semaine prochaine pour un nouveau billet sur les promotions ! ;-)

samedi 14 novembre 2015

Le service presse


Voici trois exemples de commentaires liés à un service presse choisis au hasard dans la masse. Attention, je n'ai absolument rien contre ces éditions ni contre ces lectrices que je suppose être charmantes au demeurant ! lol

Editions Addictives
Nisha Editions
Hugo Roman

Pour celles qui maîtrisent déjà le sujet, je vous invite à rejoindre directement le paragraphe plus bas, celui avec une flèche au début, où je relate mon cas personnel. Pour les autres, restez avec moi, je vous embarque ! ;-)

Que ce soit pour une maison d'édition ou en auto-édition, la démarche est identique. Le service presse ou le service de presse ou le SP, en acronyme, consiste à envoyer gratuitement des exemplaires de son ouvrage à des personnes afin qu'elles les critiquent et en rédigent un avis plus ou moins détaillé. C'est un formidable moyen de communication pour faire connaître son livre. Tout le monde le sait (à part moi), il faut s'investir dans toute forme de publicité et savoir matraquer s'exposer pour qu'une œuvre sorte du lot et ne soit pas noyée dans la masse. Notez bien que le maître mot dans l'industrie du livre est lâché : la vi-si-bi-li-té. Plus on vous voit, plus on parle de vous et par conséquent, plus vous vendrez ! 

Dans ce billet, je vais principalement me tourner vers les blogs littéraires qui fleurissent sur le net et qui chroniquent les livres reçus dans le cadre du service presse. A l'ère du numérique, à l'instar de l'auto-édition, je constate qu'une personne férue de lecture peut tout à fait "s'improviser" critique et créer un blog en quelques minutes sur lequel dispenser son commentaire. Je me ballade souvent sur ces sites par curiosité car j'aime bien me tenir au courant des livres qui sortent et lire des avis parfois en avant-première. Certains blogs sont très bien faits et d'autres semblent plus sommaires. Certains avis sont assez succincts et contiennent pas mal de fautes tandis que d'autres sont très détaillés et écrits impeccablement. Bref, on trouve de tout sur la toile !

En parcourant ces nombreux blogs soit personnels soit communautaires, j'ai plusieurs questions qui me sont venues en tête. Tout d'abord, quelle est la force d'un blog en terme de prescription d'un livre ? Je m'explique : est-ce qu'un passage sur un ou plusieurs de ces sites garantit des ventes à l'auteur ? Là, je suis en train de défier le speech sur la visibilité ! :-/ Est-ce qu'un avis enthousiaste va réellement impulser un achat de la part du lecteur ? Je suppose que oui mais j'en parlais avec une blogueuse chevronnée qui m'avouait qu'on exagérait leur importance... Je dis ça, je dis rien ! mdr Ce serait marrant de faire une étude sur la relation entre le commentaire et le passage à l'acte. J'ai l'impression que c'est comme pour tout : ça dépend de la notoriété d'un blog qui fera pression ou non sur le porte-monnaie.  ;-)

Autre question qui me turlupine, je me demande parfois à quel point l'avis posté est impartial ? J'entends des cris outragés dans la salle. A chacun son talon d'Achille ! lol L'auteur, son écriture, le critique, sa probité. Je ne fais pas de vagues, je m'interroge juste. Est-ce que le fait de recevoir gratuitement un livre ne biaise pas dès le départ un commentaire ? Et surtout si on veut continuer à en recevoir, ne vaut-il pas satisfaire la source pour qu'elle continue de vous approvisionner ? Et est-ce que les éditeurs espionnent ces commentaires et demandent à rectifier le tir si ce n'est pas de leur goût ? Car c'est de cela dont il s'agit. La lecture est on ne peut plus subjective, elle est avant tout une affaire personnelle de ressenti. Bref, je me noie dans un verre !

--> Je n'ai rien contre le service presse ni contre les blogs littéraires qui répandent leurs avis. lol C'est un échange de bons procédés : un livre contre un commentaire pour le faire connaître. Je conclurai juste en disant qu'en ce qui me concerne, je ne pratique pas de service presse. Je ne sollicite aucun blog ni ne leur propose aucun de mes livres. Je n'ai pas la présomption d'aller solliciter un avis ni de leur faire perdre leur temps. Hé, pourquoi je tendrais le bâton pour me faire battre, hein ? :-P Je trouve que cette méthode de communication est plus adaptée pour les maisons d'éditions qui ont un réel pouvoir d'attraction et surtout un service presse dédié. Ça fait tout de suite "plus mieux" de commenter une romance éditée (J'ai Lu, Milady ou Hugo Roman) qu'une illustre inconnue (dont tout le monde se fiche royalement). J'ai aussi noté qu'à quelques exceptions, les blogueuses refusaient les livres auto-édités. Et si certaines veulent bien se donner la peine de chroniquer, leurs commentaires commencent par : "J'étais sceptique quand l'auteure auto-éditée duchmoll m'a proposé son livre en service presse..." :-/ Gloups, ça casse d'entrée ! lol

Je vais tout de même finir sur une note optimiste. Depuis presque deux ans que je suis en auto-édition, j'ai eu la surprise de découvrir que quelques rares blogs donnaient leurs avis spontanément sur mes livres (http://lespassionsdeviedefun.blogspot.fr/). C'est un fait assez rare pour moi pour être souligné et je les en remercie chaudement pour m'avoir consacré un peu de leurs précieuses minutes ! ;-).  

@ la semaine prochaine pour la chanson et la précommande de "Laissées pour contes" !




jeudi 5 novembre 2015

Joyeux anniversaire et mes livres physiques en cadeau ! ^^



Aujourd'hui est un jour particulier pour moi puisque c'est mon Anniversaire avec un grand A ! ^^ Eh oui, chères lectrices, en ce moment même je souffle mes quatre-vingt bougies... o_O ou à moins que ce ne soit mes trente-quatre printemps ou bien, est-ce que je fête à peine mes vingt piges ??? Bref, peu importe l'âge dans la vraie vie, celui qui compte, c'est celui que l'on a dans la tête. Tant que je m'amuse, je resterais jeune ! (rhooo la jolie pirouette pour m'en sortir... :-P)

Hé hé vous avez sûrement deviné la raison de mon billet de la semaine dernière qui concernait l'impression à la demande... Non ? Si vous n'aimez pas jouer aux devinettes, je vais mettre fin au suspense et tout de suite vous éclairer. En fait, je suis excitée comme une petite puce depuis que j'ai reçu... mes propres livres imprimés ! Eh oui, en ce jour mémorable, je me suis offert mes romances en cadeau ! ^^ Je ne crois pas à une quelconque consécration, c'est juste un petit plaisir personnel, comme celui de s'enfiler une excellente tablette de chocolat.



Parce que je n'ai que 2 mains, voici 4 de mes bébés ! ^^

Si on m'avait dit il y a dix-huit mois que je publierais des livres électroniques et que je les imprimerais en papier un jour, je n'y aurais pas cru ! Moi, auteure ? En fait, j'ai toujours du mal à le croire... Mais le divan rouge du psy, ce sera pour une autre fois. En attendant, je savoure un petit moment exceptionnel. Grouuuuu (<-- imitation d'un ronronnement de félin aux anges) Je suis très fière de mes bébés. ^^ Ils sont tout beau et ça se voit que je suis très objective quand j'en parle ! :-P Et comme je suis d'une nature généreuse, je voudrais vous en faire profiter aussi. C'est pour ça que je mets cette petite annonce : 


Du 05 Novembre au 12 Novembre 2015
j'offre dix livres physiques en cadeau !!! 


Comme c'est de l'impression à la demande, les dix lectrices réellement intéressées pour recevoir un de mes titres en format papier pourront me demander n'importe quelle romance. Vous avez le choix entre tous les titres individuels ou à l'ensemble de la série "Westfield & Westfield" T1/2/3 ou à un mix de trois nouvelles. Comment faire ? C'est très simple, il suffit de liker ma page... Ah non, je me trompe, je ne suis pas sur Facebook ! :-P Je reprends donc, c'est très simple, il suffit d'être parmi les dix premières personnes à me dire combien vous me vénérez quel livre vous aimeriez accueillir dans votre bibliothèque, soit à mon adresse : heloise.cordelles@gmail.com, soit via le formulaire de contact. Fastoche, non ? Et comme je suis internationalement connue (comment ça, ce n'est pas vrai ?), j'envoie aussi hors des frontières françaises. Je pense aux pays francophones. ;-)

Le livre vous sera expédié à mes frais vers la deuxième quinzaine de décembre soit pour la période qui précède de peu Noël ! :-) Attention, je tiens juste à prévenir que ce sont des formats poche "bricolés" de mes propres mains à la sueur de mon front. J'ai un peu (voire beaucoup) souffert pour les fabriquer. J'ai tempêté, pesté pendant pas moins de trois semaines devant mon ordinateur (il a failli passer par la fenêtre). Malgré mes soins, il se peut qu'ils présentent des imperfections. Cela reste au stade de l'amateurisme, donc vous êtes averties qu' "à cheval donnée, on ne regarde pas les dents" ! Je voulais vraiment marquer le coup et faire plaisir à mon petit lectorat. ;-) 

Edit : En voulant me connecter à Google pour faire une recherche, je tombe sur des dessins de gâteaux en page d'accueil. Tiens, me dis-je, on dirait un anniversaire. Curieuse, je passe donc ma souris dessus et je vois "Joyeux Anniversaire Héloïse !". Explosée de rire ! mouarf mouarf Mr Google en personne qui me souhaite mon anniversaire... Si si je vous le jure ! (Ah, on me souffle à l'oreille que Mr Google fait ça à tout le monde ? Zut, je n'étais pas une privilégiée ? mdr)


Joyeux anniversaire Héloïse ! :-)

@ la semaine prochaine pour un sujet sur le service presse.