dimanche 31 mai 2015

Le Kindle Unlimited & la Fête des Mères


Vous ne voyez pas le rapport entre ces deux sujets ? Ne vous triturez pas la cervelle, il n'y en a pas ! lol


 
What est-ce que le Kindle Unlimited ? Si vous traînez un peu sur le site Amazon, vous n'avez pas pu manquer cet encart publicitaire. Et si vous avez été aussi curieuse que moi, vous avez dû cliquer sur le bandeau pour en connaître les conditions d'utilisation. A ce stade, toujours pareil, si vous maîtrisez le sujet sur le bout des doigts, vous pouvez passer directement en bas de page sur mon petit mot sur la Fête des Mères. Je ne vous en voudrais pas ! ;-)

Alors pour les autres, je requiers toute votre attention. Si comme moi vous êtes abonnée à Spotify, le Kindle Unlimited est un système analogue, au sens très très large du terme. On pourrait presque assimiler ça à du "streaming littéraire". En fait, il s'agit simplement d'un abonnement de prêt de livres au même titre qu'une bibliothèque. Concrètement pour la modique somme de 9,90 par mois, le lecteur a la possibilité d'emprunter jusqu'à 10 livres dans le catalogue de livres inscrits dans le programme Kindle Unlimited. Quelque soit le prix de l'ouvrage, il suffit de trouver ce signe distinctif "lire pour 0,00 €" apposé sur le livre et hop, téléchargez-le ! Certains éditeurs adhèrent à ce programme mais ils sont encore trop peu nombreux à cause du faible montant des rémunérations. Pour l'essentiel, vous trouverez des livres d'auteurs auto-édités avec leur lot de surprises. lol

Du côté des auteurs, le Kindle Unlimited vous lie pieds et poings à Amazon pendant une durée de trois mois par tacite reconduction. Si vous voulez vous en échapper, il vous faudra dénoncer le contrat. L'exclusivité interdit que votre ouvrage inscrit dans le programme ne soit posté ailleurs. Ni site ni blog. Et c'est là où je veux en venir : je vais donc jouer les savantes folles et tester ce système pendant trois mois ! Je vais retirer temporairement mes livres des sites de Google Play et de Kobobooks et les rapatrier sur Amazon à partir du 1e Juin (c'est-à-dire demain !) et jusqu'à la rentrée. Je vais également suspendre les diffusions gratuites sur mon blog. Mais pas de panique, si vous voulez les lire, vous pouvez me contacter directement. 




Aujourd'hui, 31 mai, c'est la fête des Mères ! J'espère que vous avez fêté dignement sa fête à la seule et l'unique ! ;-) Des fleurs, des surprises, des rires, de l'émotion, une présence ? Je suis sûre qu'elle a été gâtée !
Je souhaite également une bonne fête à ma maman, que j'embrasse très fort, et que je remercie bien sûr car sans elle, je ne serai pas des vôtres ! lol Donc merci à elle de m'avoir mise au monde ! Note pour plus tard : il faudra que je lui avoue un de ces jours que j'écris ! lol

@ bientôt pour un nouveau billet !



mercredi 27 mai 2015

Ma rémunération d'auteure


Online Graphing


Vous reconnaissez ce tableau, n'est-il pas ? Souvenez-vous, c'est celui que je vous avais présenté dans mon billet récapitulant mes ventes sur Amazon s'étalant sur toute l'année 2014. Je vais calculer mes redevances à partir de là et plus des petits bouts chez Google Play et Kobobooks/Fnac. Mais avant de vous bombarder de chiffres (je sais je fais durer le suspense gnark gnark gnark), je vais vous expliquer le système des redevances des trois différentes plateformes de vente sur lesquelles je sévis. Soudain le doute m'assaille... (pour ne pas dire m'habite, bouh c'est nul !!!). Il me semble que je peux vous en livrer les dessous, je ne crois pas avoir coché d'accord de confidentialité. Je n'en jurerais pas au vu de mon grand âge car j'ai un peu la mémoire qui flanche. hihihi 

Pour faire simple, il n'existe aucune uniformité en ce qui concerne les plateformes de distribution ! Chaque site marchand possède sa propre politique de rémunération et son parcours de mise en diffusion plus ou moins compliqué. De la procédure la plus simple à la plus complexe, je classerai ainsi : Kobobooks, Amazon et Google Play/Livres. Ce dernier remportant la palme de l'arrachage de cheveux parce que les rubriques sont en anglais. Mais c'est comme pour tout, une fois la bête domptée, elle file doux. lol Maintenant, je suis rodée et je réussis à mettre tous mes livres en ligne assez facilement. 

En tant qu'auteure auto-éditée, j'ai dû me talquer toutes les mises en vente. Pourquoi seulement trois plateformes ? Parce que j'estimais que c'était les principales et surtout certaines plateformes n'acceptent pas les auteurs qui s'auto-publient. Tant pis pour eux ! Mais bon j'ai déjà de quoi m'occuper, car ça me prend quand même toute une journée pour mettre en ligne sur seulement trois canaux. Entre formater, vérifier, corriger, retransférer, pfffiouf, c'est épuisant. Pourtant, il existe une solution si on ne veut pas se fatiguer à ces tâches ingrates, faire appel à un prestataire (ex : Smashwords) qui s'occupe de cette partie barbante à votre place moyennant une commission sur chaque vente, of course. <-- Rappelez-vous des couches intermédiaires qui réclament leur part de tarte ! ;-) Et comme je ne gagne déjà pas beaucoup, je ne voulais pas encore refiler 10 % de mes redevances. Donc je fais travailler mes méninges et mes mimines. :-) Et encore, à part sur Amazon, je ne vends pas énormément d'exemplaires sur les deux autres sites Kobo et Google Play.

Je mets mon costume de Picsou le vieux grigou et place au comptage des espèces sonnantes et trébuchantes ! lol Je vous explique grosso modo le système de rémunération et vous donne le total en euros pour chaque plateforme. Un conseil si vous êtes allergique aux chiffres, passez directement en fin de page pour avoir la somme finale. ;-)

1 /  Sur Google Play, c'est très simple, vous touchez seulement 50% du prix de vente quelque soit le montant de votre e-book ! J'ai vendu un seul livre à 2,99 € sur leur site donc j'ai perçu la modique somme de... 1,49 € pour toute l'année 2014 ! Yes, j'ai pu m'acheter une baguette et demie avec. lol Par contre, ça ne traîne pas, vous êtes payé le mois suivant.

2 / Sur Kobobooks et la Fnac, c'est plus avantageux puisqu'il vous reverse 70% du prix de l'ebook à partir d'un prix de vente de 1,99 €. En dessous de 1,99 €, vous ne percevez plus que 45% comme redevance. D'après mes relevés exacts, j'ai vendu 7 livres à 2,99 € (1,97 € x 7 = 13,79 €) et 8 nouvelles à 0,99 € (0,42 € x 8 = 3,36 €). En somme pour l'année 2014, j'ai touché : 17,15 € ! (Et on ne rigole pas s'il vous plaît ! lol) L'argent de vos gains n'est viré que 45 jours après fin de mois et encore si vous cumulez 100 €. Dans mon cas, j'ai attendu bien plus d'un an pour atteindre la barre fatidique. Heureusement que "Détraqué" est venu à ma rescousse. mdr

3 / Sur Amazon, le système est presque similaire à Kobobooks, à ceci près que le géant américain ne reverse 70% du prix de l'ebook qu'à partir de 2,99 € ! En dessous, vous tombez à 30% de revenus ! C'est la raison pour laquelle vous avez énormément de livres électroniques d'auteurs auto-édités à 2,99 € qui se baladent because c'est le prix plancher pour toucher 70%. Hé hé sont malins ces vendeurs quand même ! ^_^ Tous les mois, Amazon met à la disposition des vendeurs un relevé qui récapitule leurs scores. Pendant l'année précédente, j'ai totalisé 627 ventes dont 505 romances longues à 2,99 € (1,98 x 505 = 999,90 €) et 137 nouvelles à 0,99 € (137 x 0,33 = 45,21 €). Et pour ce qui est de toucher vos pépètes, vous êtes prié d'attendre 60 jours fin de mois.

Résultat des courses ! Tadam !!!!!

1,49 + 13,79 + 3,36 + 999,90 + 45,21  = 1063,75

Cela peut paraître très faible car si je lisse la somme sur une année, c'est de l'ordre de 88 € par mois. Mais pour moi, c'est juste ÉNORME ! lol Je m'étonne moi-même de ce chiffre parce qu'il y a tellement d'e-books qui circulent sur les plateformes de distribution que je considère comme un petit miracle chaque fois que je vends un seul exemplaire ! Donc un grand merci à vous de vous intéresser à moi ! ;-) Je croise les doigts et j'espère faire aussi bien cette année 2015. 

@ la semaine prochaine pour un nouveau billet ! ;-)


mercredi 20 mai 2015

Le concours "La Nouvelle Romantique"


Je sais que vous piaffez d'impatience de connaître mes gains d'auteure et, comme je suis un tantinet sadique, je vais vous faire patienter jusqu'à la prochaine fois. gnark gnark gnark Vous verrez que c'est pour la bonne cause que j'intercale ce billet d'information. ;-) Vous ne le savez peut-être pas mais chaque année le site "Les Romantiques" organise son concours de Nouvelles ayant pour thème la romance, logique vu le nom très orienté du site. hihihi Heu si vous êtes déjà au courant, vous pouvez stopper dès à présent votre lecture ici, je ne vous apprendrai rien de nouveau sous le soleil. Pour les autres, suivez-moi. Et cela fait déjà la treizième année consécutive que ce rituel annuel entre auteurs amateurs et lecteurs avides dure. Si vous pensiez y participer en tant qu'auteur, c'est trop tard puisque l'envoi des textes s'arrêtait au 17 Mai 2015 à minuit pile poil. Je sais je suis toujours à la traîne, le petit train Héloïse qui a toujours un wagon de retard... pfff

Si je vous en parle maintenant c'est que vous pouvez lire gratuitement les 15 nouvelles, en lice présentées de façon anonyme, à raison de trois publications par semaine : lundi, mercredi et vendredi. Pas besoin de montrer patte blanche pour cela, les fichiers sont à télécharger au format PDF et à lire sur place ou à emporter ; vous pouvez les enregistrer pour les savourer plus tard (dans votre bain, dans le train, en faisant la cuisine ou que sais-je encore...). En revanche si après lecture, vous êtes prise d'une frénésie de réagir, d'intervenir, de débattre ou de confronter vos impressions avec les autres lectrices, alors à ce moment-là, vous devrez vous inscrire sur le forum. 

Je vous rassure ça ne vous fera pas suer plus de deux minutes, soit autant de temps qu'une inscription sur Facebook ! hihihi Je dis ça mais je n'en sais rien du tout pour Facebook... Au cas où vous franchiriez le pas, ne prenez surtout pas peur de certains commentaires car ils peuvent être virulents parfois mais ça reste toujours dans une (relative) bonne humeur. lol On ne le répétera jamais assez, les auteurs ont besoin de vos avis quel qu'il soit ! A l'issue de la dernière nouvelle diffusée, vous pourrez voter pour vos trois nouvelles préférées et décerner quelques prix spéciaux. Et ce, même si finalement vous n'êtes inscrite nulle part. Cette année, Harlequin HQN est partenaire du concours à savoir que la maison d'édition récompensera généreusement les heureuses lauréates. Je pensais qu'il y aurait une publication numérique à la clé pour la Nouvelle gagnante mais apparemment je me suis trompée.

Ah ah je suis sûre que votre curiosité a été éveillée ! ^_^ Vous vous demandez sûrement si je me suis déjà frottée à ce concours. Eh oui, je m'y suis même piquée puisque j'ai fini dans le bas du classement. :-( Pire, j'ai tellement récolté de volée de bois vert en guise de commentaires que j'aurais pu me construire une dizaine de chalets. Heureusement qu'il y a un vaste univers en dehors de ces concours (<-- ça, c'est la décale de tous ceux qui ont échoué :-P) parce que si j'étais restée sur cet échec, vous ne seriez pas en train de lire présentement ni mes billets ni mes romances. ;-) (Bande de chanceuses, va ! lol) Eh non, je ne participe pas cette année alors ce n'est pas la peine de me chercher. Est-ce que je vous ai déjà dit que j'étais un chouïa en retard dans mon écriture ? Et puis des chalets j'en ai déjà à la pelle...

Je vous mets ci-dessous les liens utiles :

- Pour lire les nouvelles et voter : http://www.lesromantiques.com/

- Pour commenter sur le forum : http://lesromantiques.yuku.com/

Je vous souhaite une excellente lecture et vous donne rendez-vous la semaine prochaine pour le billet promis ! :-)


vendredi 15 mai 2015

Le prix des e-books


Combien ça coûte ?

En France, le prix du livre physique est très réglementé. Il doit être vendu à un prix unique, c'est-à-dire que vous trouverez le même ouvrage à un tarif identique quelque soit la crèmerie dans laquelle vous vous rendrez. Que ce soit chez un libraire, dans un espace culturel d'un Leclerc, dans un hypermarché Carrefour ou sur des sites marchands de la toile, ces distributeurs ont l'obligation de revendre le livre papier au prix fixé par les éditeurs. Ce qui évite bien évidemment la concurrence déloyale. Voyons, vous comprenez bien qu'un livre n'est pas traité comme une vulgaire boîte de petits pois. Eh oui, grâce à  la Loi Lang, il a été hissé au rang de produit sacré ! Tout au plus, ces fournisseurs peuvent-ils appliquer une généreuse ristourne de 5% si le cœur leur en dit. 

En ce qui concerne les livres électroniques, une loi de 2011 impose également aux éditeurs un prix unique. Il sont en quelque sorte coincés, les pauvres ! lol Mais vous allez voir que ça les arrange bien et qu'ils ne se gênent pas pour placer la barre assez haut. Une maison traditionnelle d'édition a des charges de gestion qu'elle fait répercuter sur le prix des e-books. Il est de notoriété publique que lorsqu'on passe par des intermédiaires, chaque maillon de la chaîne réclame sa part du gâteau. Quoique pour les e-books, je pencherais pour l'hypothèse selon laquelle les éditeurs s'engraissent largement au passage. J'écris ça, j'écris rien... Vous avez sûrement remarqué le peu de différence entre le prix d'un livre physique et son pendant électronique (cf. "Flash" de Kendall Ryan à 17,50 € en papier et à 13,99 € en e-book) alors que la version dématérialisée est bien moins vorace en termes de coûts de fonctionnement : pas de libraire ni d'imprimeur à rémunérer, pas de stocks à gérer donc pas d'invendus... Hum J'espère que la marge dégagée sert à mieux payer les auteurs ? lol 

Quant aux éditeurs purement numériques qui fleurissent comme des coquelicots au printemps, ils se sont engouffrés dans cette manne du livre électronique. Sur leurs sites, ils font régulièrement des appels à texte pour dénicher les talents de demain. Je trouve parfois leurs prix prohibitifs aussi. Ma remarque précédente sur les faibles coûts de fonctionnement s'applique aussi ici. C'est tout bénef pour eux ! Toutefois, j'ai remarqué que la qualité n'était pas toujours au rendez-vous. J'ai acheté trois bouquins pour tenter et ne renouvellerai pas l'expérience. C'était peut-être la loi des séries, mais la mise en page était catastrophique sans compter de très nombreuses fautes d'orthographe. A ce prix-là, ils pourraient faire un effort ! Pour le coup, autant acheter un auteur auto-édité... allez au hasard plouf plouf... moi ! :-P Mais ça fait toujours plus respectable, moins auteur raté de seconde zone, d'être publié sous la bannière d'une maison d'édition peu importe laquelle. J'écris ça, j'écris rien...

Et justement où se situent les auto-édités, c'est à dire la plèbe, par rapport à la loi ? Eh bien, figurez-vous qu'il n'y a aucune législation pour eux et quand rien n'est encadré, c'est l'anarchie avec un grand A. On peut même dire qu'il règne une belle pagaille de ce côté-ci du royaume (pas pourri) des e-books. lol Les prix placardés sont quelquefois farfelus. Par exemple, certaines nouvelles de 15 pages sont publiés à 0,99 € et d'autres de 30 pages caracolent à 2, 99 €. Je dirais que dans le cas d'un auteur indépendant, l'affect et l'égo rentrent énormément en ligne de compte pour déterminer le fruit du labeur. Certains considèrent qu'ils ont sué sang et eaux pour écrire leur "chef-d’œuvre " et croient bille en tête que leur titre va parader en haut de l'affiche, donc ne veulent en aucun cas brader leur travail. C'est tout à fait compréhensible et j'admire leurs certitudes. Pour ceux-là, les prix sont relativement élevés pour le nombre de pages proposés. A l'inverse d'autres auteurs se sentent l'âme beaucoup plus modeste et démarrent un premier roman de 350 pages à 0,99 €. Surtout dans le but d'être lu et de se faire connaître. 

Et la petite Héloïse dans tout ça ? Elle était un peu dans la panade quand il a fallu évaluer... Qu'est-ce que tu voudrais faire quand tu seras plus grande ? (<-- Jacques Martin, sors de ce corps ! mdr) Quand j'ai terminé "Secrète Jen", le dilemme du prix s'est imposé au moment de sa publication. Je peux vous l'avouer maintenant, j'étais assez fière de mon livre (que voulez-vous l'affect ! *soupir*) donc je ne voulais pas le mettre au prix plancher mais je ne voulais pas non plus déconner exagérer pour ne pas dissuader les éventuelles lectrices. J'étais une parfaite inconnue dans la jungle Amazonienne et surtout la seule à apprécier mon livre ! lol J'ai donc opté pour un montant raisonnable à mes yeux, à savoir 2,99 €. Depuis, je m'accroche à ce prix.

Le juste prix ? C'est comme la perfection, il n'existe pas en ce bas-monde ! Je crois que chaque acteur fixe arbitrairement le sien selon son ressenti propre, son but à atteindre et ses impératifs. 

Je vous dis @ la semaine prochaine pour un nouveau billet dans lequel je vous révèlerai les dessous de la rémunération des différentes plateformes de ventes et vous dévoilerai mes (maigres) gains d'auteure. :-)


vendredi 1 mai 2015

Sortie officielle de "Le Ciel pour Enfer"


"Le Ciel pour Enfer" (le 1e Mai 2015)
http://amzn.to/2elbbn7
Ayé le grand jour J est arrivé ! ^_^ C'est aujourd'hui la sortie officielle de ma romance paranormale : "Le Ciel pour Enfer" et comme d'habitude j'ai les mains moites et le ventre noué. Arghhh Comment va-t-il être accueilli ? En bien ou en mal, mystère ! ;-) Toutefois, pour ce livre-ci j'ai encore plus d'appréhension que pour les autres pour les raisons que je vous ai déjà énuméré. A cela s'ajoute un motif de stress supplémentaire, je ne serai pas là pour assister à son démarrage et ça m'embête beaucoup ! Ne pas pouvoir assister aux touts premiers pas de son bébé... snif Mais disons que c'est pour la bonne cause. :-P 

Eh oui j'ai décidé de m'octroyer de courtes vacances au soleil pendant la première semaine de Mai. Je pars le 01 et ne reviendrai que le 08 Mai. Heu, de toute façon, je ne pense pas que ma présence derrière l'écran y aurait changé grand-chose mais j'ai toujours été là pour les autres livres alors... Rhooo voilà qu'avec l'âge je deviens superstitieuse. lol Bientôt, je vais être bardée de grigris, à sautiller dans tous les sens et à invoquer le Dieu des Ventes ! Ce n'est rien, c'est le livre qui déteint sur moi...

Pour ce voyage, c'est vrai que j'aurais pu choisir une autre date mais quand on s'y prend à la dernière minute (sur lastminute.com le bien nommé !) - le mercredi pour le vendredi suivant -, pour avoir des tarifs avantageux genre -70%, eh bien on n'a le choix ni de la date ni de l'heure ! Pour info mon avion va décoller à 5 h 00 du matin de Roissy !!! Je ne vais pas être très fraîche à l'arrivée. Aïe ! La douane ne va pas reconnaître la photo sur ma carte d'identité. mdr Mais bon ce sera juste un mauvais moment à passer. Après, à moi le farniente sur la plage. Mmmhh

Je vous dis @ très bientôt, soit après le 08 Mai, et d'ici là, lisez mon livre ! ;-P 

Dans mon prochain billet, je vous parlerai de mes futurs projets plus en détail.