samedi 25 avril 2015

Les cases...


Ouh la la ! Je devais vous entretenir de ce sujet un peu plus tôt dans le mois, mais j'étais en train de mettre la touche finale à ma romance paranormale. Je me laisse souvent déborder par l'écriture que j'ai tendance à privilégier. Normal, vu que c'est ma raison d'être parmi vous ! lol Ah, les joies de l'auto-édition où je dois touiller plusieurs casseroles en même temps sinon les plats crameraient. Je vous confesse en toute sincérité que jongler entre toutes ces casquettes quand on panique très vite, eh bien parfois, c'est super... embêtant (<-- ça, c'est pour rester polie) ! grrrrrr Remarquez que je dis "parfois" ! ^_^ 

Mais tout est bien qui finit bien puisque me voilà de retour avec mes dix doigts intacts et avec en prime la super production des studios Cordelles "Le Ciel pour Enfer" sur les starting-blocks ! :-P Que demande le peuple ? Plaisanterie à part, j'espère vraiment que mon nouveau livre va vous plaire et que vous allez passer un agréable moment le temps de sa lecture. En tout cas, je croise très fort les doigts pour qu'il fonctionne aussi bien que ses petits camarades... voire mieux. Bon, je peux toujours rêver ! De toute façon, les lectrices sauront bien me trouver pour dire si c'est pourrave. Par ici, le bureau des réclamations ! lol Je vous rappelle, à toutes fins utiles, qu'en attendant sa sortie le 1e Mai, ce roman est actuellement en précommande sur Amazon (--> ici). Donc vous n'avez plus aucune excuse pour ne pas vous jeter dessus ! :-P

Mais je m'égare. Revenons au cœur du billet. Je vais m'intéresser au genre de prédilection des auteures romantiques, c'est-à-dire les fameuses cases dans lesquelles elles se répertorient. Un peu comme ces acteurs à qui on propose toujours les mêmes rôles. Pour illustrer mon propos, je vous ai choisi une allégorie : cette jolie commode vernie qui représente autant de catégories qui peuvent exister en romance : contemporain, historique, fantastique. Sans oublier les sous-catégories et les genres transverses qui empruntent à l'une ou l'autre des caractéristiques pour accoucher d'un enfant hybride, par exemple le steampunk, un mélange d'historique et scientifique. lol


Il est beau ce meuble a tiroir

Quand j'ai découvert la romance, les auteures étaient cantonnées dans un registre bien précis. On lisait Kathleen E. Woodiwiss parce qu'elle excellait dans le répertoire historique. On se plongeait dans un Linda Howard parce qu'elle ne produisait que du contemporain sexy. Maintenant ce n'est plus le cas, les repères sont brouillés, les auteures se diversifient pour capter une plus large audience de lectrices... au risque de les embrouiller. lol De ce fait, Maya Banks sévit aussi bien en contemporain érotique qu'en historique avec sa série sur les Écossais. Et dernièrement elle lorgne du côté du paranormal avec les derniers tomes de sa série des KGI.  

Au début de ma jeune "carrière", je pensais justement que le fait de toucher à tout serait un atout. En tant qu'auteure auto-éditée, j'allais tester la liberté que me procurait ce statut. J'avais des intrigues qui se dessinaient dans à peu près toutes les catégories. Bon, depuis que j'ai achevé ma romance paranormale, je dois dire que j'ai révisé mes ambitions à la baisse. Plus j'avance et plus je doute ! C'est le "métier" qui rentre. Il faut se rendre à l'évidence : l'"estrange" n'est pas fait pour moi. lol Je ne regrette pas d'avoir écrit cette histoire, que je trouve très jolie au passage, bien au contraire, ne pas le faire m'aurait fortement chiffonné ! 

Maintenant je comprends mieux les auteures qui se retranchent dans un genre précis : on maîtrise son sujet tout simplement. Vous avez dû le remarquer, j'ai également un genre préféré qui reste le contexte contemporain car je me sens plus à l'aise. Mais pour autant, comme un chiot un peu fou-fou, je n'ai pas encore envie de me calmer puisque je continue de tester mes limites. Paradoxal que tout cela. Je prévois une romance historique assez hot avec une pointe de BD sans le SM qui se déroule au Moyen-Age. Chaud devant ! :-P

@u 1e Mai pour la sortie officielle de ma romance paranormale : "Le Ciel pour Enfer". ;-)

 

vendredi 10 avril 2015

Extrait et précommande de "Le Ciel pour Enfer"


Après moult péripéties, hésitations et arrachages de cheveux en règle, la voici enfin ma romance paranormale ! Bon sang, qu'est-ce que j'ai pu transpirer dessus ! J'ai l'impression d'avoir perdu au bas mot 5 kilos le temps de son écriture. Bien sûr sans exagération aucune de ma part ! Il ne faut pas écouter ma vilaine balance qui indique seulement quelques 500 grammes de gras en moins ! Pffff la menteuse ! lol En tout cas ce fut une épreuve. J'aime diversifier le genre de mes romances, tester un peu mes limites et là je crois que je les ai atteintes.  

J'admire sincèrement les auteurs qui réussissent à créer un univers hyper riche peuplé de créatures en tous genres, à l'exploiter sur plusieurs tomes toujours avec plus de surprises à la clé. Ils doivent posséder un puits sans fond d'imagination, moi la mienne s'est arrêtée à la margelle ! Heu là vous m'excusez, je dois partir m'exiler sur une île déserte... Donc à moins d'être touchée par la grâce divine, ce seul livre suffira à mon incursion dans le monde du merveilleux. 

Heu je rouspète, je tempête mais je suis tout de même fière d'avoir fait ce livre, ne vous y trompez pas ! (Comme tous les autres soit dit en passant ! Et hop une petite couche de pommade ! lol) J'aime beaucoup mes personnages principaux. Rogan et Evangeline sont très "mignons" ensemble et valent vraiment le détour. Alors de quoi parle ma romance paranormale ? (Pour vous inciter à l'acheter car c'est quand même mon fond de commerce ! :-P) Le titre ainsi que le résumé sont assez explicites je crois. Dans cette histoire s'opposent les notions du bien et du mal : les gentils d'un côté au Ciel et les méchants de l'autre en Enfer. Mais vous vous en doutez, ce n'est pas aussi simple sinon on s'ennuierait ferme ! Il y a pas mal de rebondissements donc je pense que vous ne vous ennuierez pas trop. J'attendrai votre verdict le 01 Mai. ;-)

Ce livre est d'ores et déjà disponible en précommande depuis le 10 Avril sur Amazon (--> ici). N'hésitez plus ! :-P Pour vous mettre en appétit, je vous laisse télécharger l'extrait. 


"Le Ciel pour Enfer" 2,99 € (1e Mai 2015)
Extrait Epub
Extrait Epub
Extrait Kindle
Extrait Kindle






" Evangeline Landry est effondrée depuis la mystérieuse disparition de son frère, Nathaniel. Son corps n'a pas été retrouvé parmi les victimes du tueur en série, Wallace. Tué lors d'une fusillade, le meurtrier, dont l'âme noire doit errer quelque part en enfer, ne peut plus révéler son secret. Or, pour connaître la vérité, elle est prête à tout... même à invoquer le diable ou l'un de ses émissaires. Mais à trop jouer avec le feu, Evangeline risque bien de se brûler ! "



@ bientôt pour un prochain billet où je vous parlerai justement des "cases". Eh non, il ne m'en manque pas une ! :-P

dimanche 5 avril 2015

Le groupe "Evanescence"


Bon week-end de Pâques à toutes ! :-P J'espère que vous n'abusez pas trop du chocolat ? Moi si ! C'est faites ce que je dis et non ce que je fais ! lol

Dans ce billet musical, je vais vous parler d'un groupe rock à tendance gothique que j'aime vraiment beaucoup ! :-) Le nom déjà, Evanescence, est super poétique. Et j'apprécie autant les ballades douces (et tristes) murmurées par l'interprète féminine sur un timbre rauque que des chansons plus nerveuses qui clashent, comme celle-ci : "Bring me to life" que j'ai choisie pour l'associer à ma nouvelle romance. Je trouve que c'est un très joli parallèle avec "Le Ciel pour Enfer". Vous comprendrez mieux le sens des paroles après avoir lu le livre. ;-)

Il faudra absolument que je vous fasse un billet sur l'importance de la musique dans le processus d'écriture. En attendant, je vous laisse apprécier le clip et la chanson. ;-)


 

How can you see into my eyes like open doors? / Comment peux-tu lire en moi comme dans un livre ouvert
Leading you down into my core where I've become so numb / Te menant au plus profond de moi où je suis devenue si engourdie
Without a soul my spirit's sleeping somewhere cold / Sans âme, mon esprit dormait dans un endroit froid
Until you find it there and lead it back home / Jusqu'à ce que tu le trouves et que tu le ramènes à la maison

(Wake me up) Wake me up inside / (Réveille-moi) Réveille-moi de l'intérieur
(I can't wake up) Wake me up inside / (Je ne peux pas me réveiller) Réveille-moi de l’intérieur
(Save me) Call my name and save me from the dark / (Sauve-moi) Appelle mon nom et sauve-moi de l'obscurité
(Wake me up) Bid my blood to run / (Réveille-moi) Ordonne à mon sang de circuler
(I can't wake up) Before I come undone / (Je ne peux pas me réveiller) Avant que je ne sois détruite
(Save me) Save me from the nothing I've become / (Sauve-moi) Sauve-moi de ce rien que je suis devenue

Now that I know what I'm without / Maintenant que je sais ce qui me manque
You can't just leave me / Tu ne peux pas me quitter
Breathe into me and make me real / Insuffle la vie en moi et rend-moi réelle
Bring me to life / Ramène-moi à la vie

(Wake me up) Wake me up inside / (Réveille-moi) Réveille-moi de l'intérieur
(I can't wake up) Wake me up inside / (Je ne peux pas me réveiller) Réveille-moi de l’intérieur
(Save me) Call my name and save me from the dark / (Sauve-moi) Appelle mon nom et sauve-moi de l'obscurité
(Wake me up) Bid my blood to run / (Réveille-moi) Ordonne à mon sang de circuler
(I can't wake up) Before I come undone / (Je ne peux pas me réveiller) Avant que je ne sois détruite
(Save me) Save me from the nothing I've become / (Sauve-moi) Sauve-moi de ce rien que je suis devenue

Bring me to life (I've been living a lie, there's nothing inside) / Ramène-moi à la vie (J’ai vécu dans un mensonge, c'est le vide à l'intérieur)
Bring me to life / Ramène-moi à la vie

Frozen inside without your touch / Gelée à l’intérieur sans ton contact,
Without your love, darling / Sans ton amour, chéri
Only you are the life among the dead / Seulement toi peut représenter la vie à travers la mort

All this time I can't believe I couldn't see / Tout ce temps, je ne peux pas croire que je ne pouvais pas voir
Kept in the dark but you were there in front of me / Maintenue dans les ténèbres alors que tu étais devant moi
I've been sleeping a thousand years it seems / C’est comme si que j’avais dormi durant un millier d’années
Got to open my eyes to everything / Je dois rouvrir les yeux pour tout redécouvrir
Without a thought, without a voice, without a soul / Sans une pensée, sans une voix, sans une âme
Don't let me die here / Ne me laisse pas mourir ici
There must be something more / Il doit y avoir quelque chose d'autre
Bring me to life / Ramène-moi à la vie

(Wake me up) Wake me up inside / (Réveille-moi) Réveille-moi de l'intérieur
(I can't wake up) Wake me up inside / (Je ne peux pas me réveiller) Réveille-moi de l’intérieur
(Save me) Call my name and save me from the dark / (Sauve-moi) Appelle mon nom et sauve-moi de l'obscurité
(Wake me up) Bid my blood to run / (Réveille-moi) Ordonne à mon sang de circuler
(I can't wake up) Before I come undone / (Je ne peux pas me réveiller) Avant que je ne sois détruite
(Save me) Save me from the nothing I've become / (Sauve-moi) Sauve-moi de ce rien que je suis devenue

Bring me to life / Ramène-moi à la vie
(I've been living a lie, there's nothing inside) Bring me to life / (J’ai vécu dans un mensonge, c'est le vide à l'intérieur) Ramène-moi à la vie


@ la semaine prochaine pour l'extrait et la précommande de "Le Ciel pour Enfer" sur Amazon ! ;-)


mercredi 1 avril 2015

"Détraqué" édité chez Milady ! Yahou !!!!






Vous reconnaissez ce logo ?

Hé hé Vous pouvez deviner dans quel état de transe je peux être à la vue du titre de ce billet. Parmi tous les éditeurs que j'ai démarchés pendant le Salon du livre, c'est Milady qui a dégainé le premier ! Sûrement que mes arguments avancés les a convaincus : le nombre de mes ventes et la mise en avant chez Kobo ! Quoi qu'il en soit je ne vais pas les contredire. lol Quand j'ai reçu la nouvelle hier après-midi, j'ai bien failli m'évanouir... de bonheur bien sûr ! Rho la la je n'aurais jamais pu imaginer une telle aventure. Moi être éditée ??? C'est la nouvelle de l'année. Allez non, soyons fous, la nouvelle du siècle carrément ! Champagne !!! Je ne tiens plus en place tellement je suis excitée ! *cris de joie hystérique à s'en faire péter les tympans*

Bon tout n'est pas rose, loin de là. Il va me falloir retravailler des passages, la responsable de la collection "Emma" m'a envoyé un long mail de recommandations (pour ne pas dire des "ordres" lol) sur tout ce qui n'allait pas. Franchement elle peut me dire TOUT ce qu'elle veut, je dirai amen à TOUT ! Comme quoi, j'ai vendu mon âme au diable à un éditeur. mdr Ah oui, elle m'a informé aussi qu'ils comptaient changer la couverture. Ils vont conserver un torse d'homme (c'est effectivement à la mode en ce moment et c'est tant mieux ! miam miam) mais opter pour une illustration beaucoup plus professionnelle ! Yes, je vous le dis, ça va claquer ! 

Waouh waouh waouh Je suis contente, heureuse, euphorique ! Je danse sur place, je suis in-te-na-ble ! Ah, n'oubliez pas de le noter dans vos agendas, la date officielle de sortie est déjà fixée au... 08 Septembre 2015 ! Je vous offrirai en avance des marque-pages dès que j'aurais connaissance de la nouvelle illustration ! ;-) Que l'attente va être longueeee d'ici là. Mais bord*l : JE VAIS ÊTRE ÉDITÉE !!! Faites circuler largement la nouvelle autour de vous !

Allez, je vous mets peut-être pour la dernière fois ma pauvre couv' de "Détraqué" que je ne me lasse pas d'admirer ! M*rde, slurp, j'ai encore bavé sur la moquette !


Nouvelle couverture


@ bientôt pour un autre billet. Je ne sais pas quand je serai de retour... en fait dès que j'aurais fini de faire le tour du monde pour l'annoncer à tout le monde ! lol

P.S : Vous voudrez bien excuser la "vulgarité" dans ce billet mais p*tain quand je suis heureuseeeee, je deviens grossière ! mdr



* * * * * EDIT * * * * *


Poisson d'avril en chocolat ! ;-)

Mais non rien de ce que j'ai écrit dans ce billet n'est vrai ! lol Je vous ai bien eu, non ? :-P Mon "Détraqué" restera tel quel, avec ses imperfections tant décriées et sa couv' ultra simple. Le Salon du livre, j'y suis allée en tant que simple touriste chasseuse de têtes d'auteures de romances et je n'ai jamais soumis quoi que ce soit aux éditeurs. Comme le chantait si bien Julio Iglesias avec son accent latino : "nan yé né pas changé", je manque autant de courage qu'il y a un an ! Je suis simple auteure auto-éditée et je compte bien le rester parce que j'estime que mon style et mes histoires sont trop moyens pour intéresser des professionnels. Ce n'est pas pour rien que j'ai adopté cette petite formule qui me ressemble tant : "j'écris donc je doute". J'ai l'impression que plus j'écris et plus j'ai du mal ! C'est un comble tout de même... :-(

Ayé je suis complètement cramée maintenant ! C'est mort, je ne pourrais plus faire de plaisanterie l'année prochaine. Donc il ne me reste plus qu'à trouver autre chose... Oh quelle surprise, une nouvelle ! Mais pas n'importe laquelle. Tant qu'à rester dans les farces, je vous livrerai une petite parodie librement inspirée de "50 nuances de Grey" avec du BDSM soft et de "Beautiful Bastard" puisque les scènes hots vont se dérouler sur le "lieu" de travail.  

Je sais, j'avais dit que je ne faisais pas dans l'érotique mais ça restera entre nous. Cette nouvelle hot sera exclusivement à télécharger sur le blog ! Au vu de la couverture, vous comprenez bien que la décence m'interdit d'exposer ailleurs un truc pareil ! lol Et surtout avec un titre aussi vulgaire "Entre chienne et louve" ! Pouah quelle horreur ! Mais c'est pas ma faute votre honneur ! Chaque 1e Avril - un peu comme en période de pleine lune -, la Doctoresse Héloïse se dédouane des actions de Mlle Cordelles ! ;-)


"Entre chienne et louve" (1e Avril 2017)

@ bientôt pour un billet musical ! :-)