Articles

Affichage des articles du septembre, 2014

Bilan des ventes N°1

Image
Depuis le début de mon aventure dans l'auto-édition, j'ai toujours voulu afficher mes chiffres de ventes, quelque soit le résultat final, bon ou mauvais. Mais quelques personnes de mon entourage m'ont dissuadée de le faire quand je leur ai divulgué le nombre de mes exemplaires vendus, dérisoire à leurs yeux. Et le courage m'ayant manqué, je me suis rangée selon leur point de vue. Bon je l'avoue sans aucune honte que c'est vrai aussi : il n'y a vraiment pas de quoi pavoiser ! lol
C'est en tombant sur l'excellentissime blog de Thibault Delavaud où il dévoile volontiers le nombre de ventes de ses ouvrages auto-édités et dont j'ai salué le courage ;-) (je n'oserai pas me comparer à lui, ses ventes sont de loin bien plus impressionnantes que les miennes) que je me suis finalement décidée à prendre le taureau par les cornes. Après tout je n'ai absolument rien à cacher. Alors pourquoi ne pas continuer d'être honnête comme je l'ai toujou…

Itinéraire d'une jeune auteure auto-éditée

Image
Si vous vous êtes un peu promené sur ce blog et plus particulièrement dans l'onglet "La plume", vous avez dû lire que je me proclame auteure auto-éditée. Pour celles qui ne connaitraient pas encore ce "phénomène" qui a tendance à se répandre en France, un auteur auto-édité (ou autre terme auto-publié) est un auteur qui s'occupe de son livre à tous les stades de sa vie (du livre) : de sa conception jusqu'à sa vente. Il (l'auteur) cumule plusieurs casquettes, à savoir graphiste, auteur et éditeur. Il écrit (c'est la moindre des choses ! lol), se relit comme un grand, s'occupe de la mise en page du texte, en fabrique la couverture, se promeut pour le vendre avec les moyens mis à sa disposition (blog, forum, fb, twitter, salon...).
Là où les maisons d'éditions traditionnelles disposent de personnels qualifiés (notamment des correcteurs et relecteurs professionnels) et se chargent de faire la publicité du livre, l'auto-édité se débrouille…

Auto-flagellation et auto-promotion

Image
Vous vous demandez sûrement ce que cette image représente ? Un donjon ? Vous y êtes presque. Je vais éclairer votre lanterne. lol Ceci est une allégorie de la tour d'ivoire.
Définition de la tour d'ivoire : "Lieu où se retire une personne souhaitant couper les ponts avec le monde extérieur"
Non, rassurez-vous, je n'ai pas encore envie de m'isoler tout à fait ! L'Homme, quoiqu'on en dise, possède un instinct grégaire et est fait pour vivre en société.Par extension, cette analogie ramenée à mon petit cas d'auteuresignifierait que je me draperais dans l'auto-satisfaction et que je ne tiendrais pas compte des commentaires. Détrompez-vous ! Je lis tous les avis que les lecteurs daignent bien laisser sur mes ouvrages et je les en remercie. :-)
Je m'en réjouis quand ces critiques sont bonnes et j'en suis touchée et navrée quand elles sont mauvaises car cela veut dire que j'ai raté ma mission : vous faire passer un agréable moment de lectur…

"Marry You" en sortie officielle ^^

Image
Ne fait-elle pas une jolie mariée, mon héroïne ? ;-) Il faut dire qu'elle aura bien mérité ce mariage après son parcours très accidenté dans la vie. On lui souhaite tout le bonheur du monde ! lol Bon, j'arrête là mes élucubrations pour vous informer que le deuxième tome de la série "Westfield & Westfield" est enfin publié. "Marry You"(T'épouser) est en vente à partir de ce 1er septembre. ;-)
« Holden Westfield a depuis longtemps dressé une liste précise des qualités indispensables que devra posséder sa future femme. Celle-ci devra être très belle, sophistiquée jusqu’au bout des ongles, indépendante et dotée d’une forte personnalité. Justement, Lizbeth Knigthley répond point par point à tous ces critères… jusqu’à ce qu’une rencontre bouleverse ses plans trop bien tracés. » 
Cette quatrième de couverture peut vous sembler étrange car le nom de l'héroïne n'y est pas cité. J'ai voulu conserver tout le mystère jusqu'au bout sur elle. l…