jeudi 1 décembre 2016

Retour d'expérience du NaNoWriMo


30 Novembre 2016. Clap de fin pour le NaNoWriMo de cette année ! 😉 Eh oui, un mois s'est déjà écoulé depuis mon dernier billet. Je sors enfin de ma retraite "forcée" pour reprendre la publication des articles et vous rapporter, non pas la bonne parole, mais ma première expérience en ce qui concerne ce challenge d'écriture. ^^

Alors, comment je me suis organisée pour ce défi ? Comme vous pouvez le voir ci-dessous, j'ai créé un tableau composé de trois colonnes dans lequel j'ai scrupuleusement relevé mon nombre de mots écrits chaque jour, le cumul de mes mots jour après jour et enfin le nombre idéal de mots. Il me fallait taper 1667 mots quotidiennement pour tenir le rythme et atteindre mon objectif de 50 000 mots. Hé hé ai-je réussi ce challenge ? Le suspense restera complet ! J'ai gardé le dernier jour pour la fin. 😄









    Mon nombre Le cumul  Nombre de 
    de mots par jour des mots mots par jour
Jour 1 0 0 1 667
Jour 2 0 0 3 334
Jour 3 109 109 5 001
Jour 4 191 300 6 668
Jour 5 0 300 8 335
Jour 6 2 450 2 750 10 002
Jour 7 251 3 001 11 669
Jour 8 255 3 256 13 336
Jour 9 858 4 114 15 003
Jour 10 1 238 5 352 16 670
Jour 11 1 338 6 690 18 337
Jour 12 1 660 8 350 20 004
Jour 13 3 792 12 142 21 671
Jour 14 1 408 13 550 23 338
Jour 15 0 13 550 25 005
Jour 16 2 321 15 871 26 672
Jour 17 2 233 18 104 28 339
Jour 18 742 18 846 30 006
Jour 19 2 074 20 920 31 683
Jour 20 3 065 23 985 33 350
Jour 21 2 240 26 225 35 017
Jour 22 3 883 30 108 36 684
Jour 23 3 237 33 345 38 351
Jour 24 2 060 35 405 40 018
Jour 25 1 112 36 517 41 685
Jour 26 3 029 39 546 43 352
Jour 27 2 851 42 397 45 019
Jour 28 299 42 696 46 686
Jour 29 1 694 44 390 48 353

Bon, force est de constater que lors des premiers jours du NaNo, je n'ai pas vraiment été productive. :-/ Pendant le tout début du mois, je n'ai pratiquement pas décollé. "Maman, j'ai raté l'avion !" Alors cela ne veut pas dire que je n'ai rien fichu. lol Loin de là. La vérité est que j'ai été prise d'une envie irrésistible de mettre à jour mon blog. Il se trouve que j'ai un peu mûri en deux ans et certains de mes propos n'avaient pas lieu d'être tenus. Donc je suis repassée derrière ma centaine d'articles publiés pour en harmoniser la forme, me modérer et mettre à jour mes trois nouvelles couvertures également. ^^ Première erreur.

Le 6 Novembre, j'ai eu un sursaut de lucidité puisque j'ai écrit presque 2 500 mots. Mais c'était pour mieux replonger ! J'avais fais de la mise à jour du blog, mon obsession. J'ai terminé les travaux de rénovation le 10e jour. ^^ En fait, j'ai réellement pris mon envol à partir de ce jour-là. Puis, j'ai reflanché le 15 Novembre parce que je voulais absolumenttttt refaire mes trois vidéos ! Mes couvertures ayant changé, je me devais de les actualiser là aussi. Ça ne pouvait pas attendre ! J'ai donc passé toute ma soirée sur les trois booktrailers et à la création d'un nouvel onglet, "Les vidéos". Conséquence : ce fut un zéro pointu en terme d'écriture ! lol Deuxième erreur. C'est malheureux, mais je ne sais pas gérer mes priorités. :-/

Bon, après, j'ai bien pris conscience que j'avais déconné j'étais vraiment très très très retard ! Coulées de sueurs froides. Ô rage, Ô désespoir, Ô écriture ennemie ! J'avais tout de même un écart de 10 000 mots - ce qui était énorme ! -, par rapport aux prévisions journalières. Gloups, je n'allais jamais y arriver. Du coup, j'ai mis les bouchées doubles les quinze derniers jours. Eh oui, j'ai dû cravacher deux, voire trois fois plus pour atteindre dignement la ligne d'arrivée. ^^ Mais hélas, le 28e jour, j'ai accusé une baisse très significative, à peine 299 malheureux mots, qui s'est expliquée par des tiraillements dans l'avant-bras droit. Ouille. Au bout de trois quart d'heures sur le clavier, j'ai dû déclarer forfait parce mon bras m'élançait trop. Mais avec un peu de repos, c'était reparti le lendemain ! ^^

Et au final, j'ai échoué de peu ! Dommage. Il me manquait très exactement 4 601 mots pour remporter ce challenge. 😭


Jour 30 1 009 45 399 50 000


Héloïse, mauvaise élève...
 
Pour refermer ce chapitre sur le NaNo 2016, je dirais que j'ai commis pas mal d'erreurs tout au long du mois. Le challenge était largement à ma portée, mais je me suis laissée distraire par mon blog, par mes vidéos... Une forme de procrastination ? En tout cas, je retenterai volontiers l'aventure l'année prochaine en 2017 ! ^^ J'espère que d'ici là, j'apprendrais à mieux gérer mes priorités. :-P

 

lundi 31 octobre 2016

Absente en Novembre pour cause de NaNoWriMo ^^


Nombre de mots par jour

Le NaNoWriMo, qu'est-ce que ce barbarisme ? lol C'est la contraction du "National Novel Writing Month" = "Le Mois National de l’Écriture de Romans", un mouvement mis en place depuis plus de quinze ans (en 1999) par un auteur américain qui considérait que chaque personne avait un roman enfoui en elle et qui ne demandait qu'à éclore avec un peu de volonté. Le concept a fait des émules et s'est propagé au-delà des frontières américaines, mais du point de vue de chaque pays qui l'a instauré, cela reste toujours "national". ;-)

Alors pour celles qui ne connaissent pas (sinon pour les autres, vous pouvez allègrement sauter ce passage ^^), c'est un challenge lancé à soi-même qui consiste à frapper en 30 jours, 50 000 mots. Une sorte de premier jet d'un roman. Le travail de préparation (si nécessaire) doit se faire en amont, car dès le 1e Novembre, on ne doit plus voir que vos doigts voler sur le clavier. Alors pour ce défi d'écriture, seule la quantité compte, bien sûr que le texte ne sera pas publiable en l'état, la qualité n'interviendra que plus tard avec les corrections, les reformulations, les questionnements sur la cohérence du livre, etc... mais si l'auteur a déjà les bases solides sur lesquelles s'appuyer, le reste c'est un peu "fingers in the nose". lol

Bien que l'écriture soit une activité solitaire, des communautés d'entraide se sont développées autour du NaNoWriMo. Non, vous n'êtes pas seul dans cette galère ! lol Vous pouvez vous inscrire sur les forums, les réseaux sociaux, en discuter, échanger avec les milliers de participants, vous amuser, vous encourager mutuellement. ^^ C'est par ici pour les frenchies : http://wrimos.fr/faq/quest-ce-que-le-nanowrimo/ Il n'y a à proprement parlé aucune remise de prix prestigieux à la clé. Le seul objectif à atteindre est une satisfaction toute personnelle, celle de se dire : "Yes, I Do it !".  

Je crois que j'ai assez blablaté. Souhaitez-moi bonne chance car ce sera ma première participation. Quant à moi, je croise mes doigts de pieds (car j'ai besoin de ceux de mes mains) pour y arriver et me tenir à ce calendrier qui très bien fait, car il démontre avec brio que l'écriture doit être pratiquée de façon régulière. Il ne me reste plus qu'à vous quitter pour ce mois de Novembre. Bon, je suis toujours joignable si l'envie vous prenait de me dire combien vous m'aimez... (Rho, on peut toujours rêver, non ?) On se retrouve donc au mois de décembre avec tout plein d'évènements : la précommande et l'extrait de "Hors-la-loi", la sortie en livre physique de "Secrète Jen" et "Laissées pour contes" et la publication de la novella en lecture libre, "Son premier Amour"

@ bientôt !


jeudi 27 octobre 2016

Les métiers des héros de romance


 Des pompiers trop chauds choux et... sexy !

Dans ce billet, je vais m'intéresser de près à la profession des héros de romance. ^^ Eh oui, comme dans la vraie vie, à moins qu'il ne soit rentier ou fainéant (mais ça la ficherait mal tout de même mdr), un héros de romance qui se respecte se doit d'avoir un bon emploi pour subvenir à ses besoins. L'homme de fiction a beau être d'encre et/ou de papier, la profession fait partie intégrante du personnage. La fonction exercée lui donne une épaisseur, une profondeur supplémentaire. Dans beaucoup de cas, selon le job, cela pourrait expliquer ses traits de caractère. Par exemple, un soldat est un homme qui a des valeurs nobles chevillées au corps (intégrité, dignité, etc).

Sauf cas très exceptionnel (handicap lourd ou sévère), les héros de romance ont TOUS un métier. J'avoue que je ne suis encore jamais tombée sur des personnages principaux, chômeurs de longue durée et se complaisant dans cette situation. Tout au plus sont-ils temporairement sans emploi parce qu'ils viennent de sortir de prison. Mais jamais, il ne reste longtemps sans activité. L'ex-taulard va tout de suite se lancer dans la recherche d'un boulot parce qu'il a la volonté de s'en sortir. Ou alors, fait encore plus rare, le héros est SDF. Mais dans ce dernier cas, il ne l'est que provisoirement, vous vous en doutez, juste le temps d'un renversement de situation et hop hop hop il réintègre sa place légitime. ^^

Dans les romances, vous pouvez trouver toute une palette de métiers divers et variés. Mais attention rien de trop extravagant. Il faut rester dans les clous. Exit donc les "branleurs de dindons", les "baby-sitters d'autruches" ou autres "éleveurs de concombres marins". Bien que ces professions existent réellement (si si je vous jure), cela m'étonnerait beaucoup que vous en trouviez un jour dans la littérature sentimentale. Le job ne doit pas prêter à rire sauf... si c'est le but recherché. Je vois bien une romance comique ayant pour héros, un "enfileur de perles". ha ha Bref, revenons à nos moutons. Certaines collections chez Harlequin sont spécialisées dans une profession en particulier. Prenez par exemple les Azur, les héros sont tous des milliardaires voire multi-milliardaires à la tête de multi-nationales hyper florissantes qui brassent des milliards (la crise n'a pas frappé tout le monde lol). Et si vous cherchez un homme droit dans ses bottes, proche de la terre, plongez-vous dans la collection Prélud' dans laquelle les héros cultivent les valeurs familiales, loin des grandes villes. ;-)

Lorsque j'ai commencé à lire de la romance, j'étais plutôt branchée "historique". Mais les métiers dans cette catégorie n'étaient pas très variés ! Si l'action se déroulait en Grande-Bretagne, la majorité des héros anglais étaient des aristocrates. Vous aviez donc le choix entre des ducs, des marquis, des comtes ou... des ducs, des marquis, des comtes. mdr A vrai dire, peu d'auteures d'historique s'aventuraient à écrire sur des roturiers (Lisa Kleypas met de temps en temps en scène des made self men). Les héros écossais, quant à eux, étaient presque tous des lairds (sauf dans la série de Monica McCarty "Les Chevaliers des Highlands"). Toujours pareil, le héros est un chef charismatique qui sait manager ses gens. C'est toujours mieux d'être dirigeant que larbin ! ;-) En Irlande (ceux que j'aime le moins), ils étaient tous rebelles (<-- c'est un métier ça ? o_O). En tout cas, ils passaient leur temps à comploter contre l'Anglais. Et enfin, si l'intrigue avait pour décor les States, ils étaient soit cow-boys/ranchers soit planteurs de canne à sucre et de coton.

Plus près de nous, dans la romance contemporaine, les auteures ont un éventail plus large de métiers à leur disposition. Le monde évolue, change. Mais s'il y a bien une chose qui restera inchangée, c'est que les héros de romances sont toujours les "meilleurs". Avez-vous remarqué qu'ils excellaient tous dans leurs domaines de compétences, quel qu'il soit. ^^ Dans les activités sportives, ils sont tous champions dans leur catégorie : football américain, hockey, rugby, boxe, rallye, tennis, etc... Dans les affaires, ils sont tous PDG de leur boîte ou à la tête d'une chaîne prestigieuse d'hôtels de luxe. Même dans la cuisine, le héros pâtissier exerce dans un palace à New York, à Los Angeles ou à Londres, jamais dans un resto miteux dans un bouge. mdr Et s'il est artiste, il n'écrit que des best-sellers en tant qu'écrivain, ne peint que des croûtes ou ne sculpte que des œuvres que toutes les galeries s'arrachent. Ah et les musiciens, surtout les rockeurs qui pullulent en ce moment, c'est bien simple, leur groupe est toujours number one dans les charts et tous les membres sont beaux à tomber par terre. ;-) Bon, je pourrais en énumérer bien d'autres, comme les métiers dangereux (flics, pompiers, pilote de chasse, etc...), mais vous aurez compris en substance. ;-)

Comme quoi, en tant qu'auteure, on ne veut que le must pour nos héros de nos romances ! :-) Et c'est normal, je trouve, nous avons ce pouvoir de leur donner tous les attributs. Pourquoi s'en priver ? Il faut bien qu'ils fassent rêver, nom de Diou ! :-D Perso, j'avoue que les professions sont un vrai casse-tête à choisir, en plus de leur nom et prénom. lol Et là aussi, je tiens une liste de métiers prêts à l'emploi dans laquelle je pioche. Si ma mémoire est bonne (vous me pardonnerez, c'était en 2014 !!), j'ai attribué le métier d'architecte à Holden ("Marry You") en raison de son snobisme exacerbé. Paf ! Tout ça parce que j'ai eu l'occasion de côtoyer quelques architectes et je peux vous dire qu'ils étaient assez imbus de leur personne (heu pas taper, c'est une gé-né-ra-li-té, hein !). Sinon, j'ai à mon actif, un garagiste à la petite semaine/barman (Craig), un rancher (Rhys), des propriétaires terriens (Morgan et Joaquin), un tatoueur (Aden) et même un tueur à gages (Chase). Et devinez quoi ? Ils sont TOUS très bons chacun dans leur domaine ! ha ha

@ bientôt pour un nouveau billet ! ;-)


dimanche 16 octobre 2016

Livres papier enfin disponibles ! :-D


Bon, après quelques péripéties encore indépendantes de ma volonté - je vous jure que ce n'est pas ma faute -, car j'ai largement sous-estimé le temps de validation par CreateSpace et la mise en ligne sur Amazon (hum si, c'est ma très grande faute ! ), je peux vous annoncer non sans une certaine émotion et fierté que mes deux livres prévus en Octobre sont enfin disponibles en broché à la vente sur tous les sites Amazon (France et étranger). Retrouvez "Indéfectible" et "Détraqué" sur papier crème et sous couverture glacée pour la modique somme de 10,99 € l'unité. Plus de 300 pages chacun de lecture pour les petites nouvelles ou de relecture pour toutes celles qui se sont déjà procurées la version numérique. ^^

Ah, dernière chose, si vous avez bien aimé le livre électronique, vous pouvez conseiller ces ouvrages papier à vos amies papetières/papivores si vous pensez que ça pourrait leur plaire. Il faut bien avouer que c'est un peu "particulier" (tout le monde n'adhère pas à mon univers ou style) et je ne voudrais pas être une cause de fâcherie entre vous ! lol 

Pour commander un exemplaire papier, c'est par ici ^^ :

"Indéfectible" 10,99 €





http://amzn.to/2e7R5sG


"Détraqué" 10,99 €
http://amzn.to/2dXo4oh


Merci de votre attention et bonne (re)lecture sur ce nouveau format ! :-D